7-L’instrumentaire de votre expression

L’instrumentaire de votre expression comprend l’incroyable complexité de votre constitution physique, psychique, intellectuelle, spirituelle…
Le corps entier est bien sûr le support de la conscience et l’on ne mesure pas assez encore combien le rapport entre ces deux instances va être déterminant pour la qualité et l’efficacité de l’expresison. Il est aussi concrétement le support des organes de l’expression : l’attitude corporelle, posturale, le geste, le souffle, la physionomie, le regard et enfin la voix.
Cet instrumentaire est le plus complexe de la création, il n’a pas encore été égalé dans les productions humaines.
Mais en équilibre avec cette immense possibilté se trouve l’immense risque des « déréglages », « désaccordages », usures, pathologies, blessures etc…
Ceci devrait nous efforcer à beaucoup plus de soins pour préserver cet instrumentaire, à l’accompagner dans son développement, à l’aider à s’affiner et à le soigner avec amour et attention. C’est souvent l’inverse qui se produit dans une existence humaine. On ne prend pas de soins suffisants à son égard, on le considère comme un « donné », puis un acquis et l’on se plaint lorsqu’il ne fonctionne pas assez bien à notre goût, repochant à la Vie de ne pas nous avoir favorisé !
Vient le temps où l’évolution humaine, étant données la liberté que prend l’individu par rapport à ses origines et son autonomie de plus en plus étendue, va demander à l’individualité de prendre soin de sa propre cohérence à tous niveaux : biologique, physique, psychique, intellectuelle et spirituelle. Cela a commencé pour certaines personnes. Nous devons nous préparer à cette évolution par un travail intense de découverte de nos univers intérieurs et de leur fonctionnements.
Mais il faut pour cela lutter contre les courants civilisationnels qui nous poussent plutôt à croire que tout vient de l’autre : notre bonheur comme notre malheur. Les courants qui pronnent que l’issue n’est que dans le retour sur soi n’est pas plus dans la Vérité. Celle-ci s’approche sans doute plus de la Réalité lorsque l’on considére que notre travail nous engage à nous accorder nous-même, certes mais en lien avec le monde et les autres, car visiblement l’organisation humaine est ainsi conçue…!