JLJ

20 février 2013

La thérapie de l’expression est une forme d’art thérapie… Elle s’en distingue cependant par le fait que l’essentiel du travail ressemble plus à celui d’un « luthier » qu’à celui d’un travail artistique.
Pourquoi une « thérapie de l’expression » ?
« Je voudrais améliorer mon expression… » Les personnes qui font cette demande ne se doutent pas toujours de l’aventure que représente le fait de tenter d’y répondre.
Il s’agit de reprendre parfois à la base les processus qui ont contribué à la structuration globale de la personne.
Pendant de nombreuses années j’ai parcouru pour moi et avec ma clientèle, les chemins du « grand domaine du Champ Psy » (Psychologie, Psychothérapies, psychanalyse), véritable pélerinage exploratoire souvent nécessaire des mémoires relationnelles plus ou moins traumatiques.
Mais au fil des ans, les découvertes en neurologie ont affiné les connaissances et en particuliers celles portant sur le cerveau archaïque ou reptilien.
De ces travaux passionnants, une pleïade d’approhes méthodologiques ont vu le jour : EMDR, EFT, S.E,etc.. toutes reposent sur une « réharmonisation », un « réaccordage » entre les trois grandes instances structurelles de la personne : son corps (avec toutes ses fonctions liées à l’expressivité), son psychisme, et sa conscience (siège de son activité perceptive, « formulative » (capacité à formuler par analyse et conceptualisation).
Depuis des années, ma recherche à propos de la voix, m’a amené à fréquenter assidument et en profondeur cette recherche d’harmonisation globale de la personne.
C’est ce que je pratique essentiellement dans le concept « Les Voi(es)x de la Voix® », dans un objectif et un cadre : évolution personnelle, formation artistique au chant, à la parole et à l’improvisation.
La rencontre avec des personnes éprouvant certaines difficultés non traitables dans ce cadre, m’a poussé à ouvrir cet autre champ : Thérapie de l’Expression. La frontière entre les deux est difficile à bien délimiter parfois, et cela seulement se considère sur le terrain en présence du sujet.